Recherche

Se loger

Les villages

  • Distance du centre-ville de Gaspé : 35-40 minutes
  • Évaluation moyenne des résidences (2019) : 84 800 $

À l’entrée nord-ouest de la ville de Gaspé, L’Anse-à-Valleau offre de magnifiques vues panoramiques sur la mer et les falaises, ainsi sur des ensembles de terres agricoles. C’est aussi le lieu où est érigé le superbe phare de Pointe-à la-Renommée, sur un site historique enchanteur. Parmi les services et attraits du village, notons un quai, une bibliothèque, une patinoire, le lac Boulay et la chute Jalbert.

  • Distance du centre-ville de Gaspé : 30 minutes
  • Évaluation moyenne des résidences (2019) : 106 900 $

Situés tout près du centre de Rivière-au-Renard, Petit-Cap et Petite-Rivière-au-Renard proposent des vues panoramiques sur les caps rocheux, les falaises et sur la mer depuis chaque rue. Il faut voir, également, la plongée spectaculaire sur tout le village en descendant la côte sur le boulevard de Petit-Cap (route 132), direction L’Anse-à-Valleau.

  • Distance du centre-ville de Gaspé : 30 minutes
  • Évaluation moyenne des résidences (2019) : 106 900 $

Situés tout près du centre de Rivière-au-Renard, Petit-Cap et Petite-Rivière-au-Renard proposent des vues panoramiques sur les caps rocheux, les falaises et sur la mer depuis chaque rue. Il faut voir, également, la plongée spectaculaire sur tout le village en descendant la côte sur le boulevard de Petit-Cap (route 132), direction L’Anse-à-Valleau.

  • Distance du centre-ville de Gaspé : 25-30 minutes
  • Évaluation moyenne des résidences (2019) : 147 100 $

Deuxième secteur en importance de Gaspé après le centre-ville, Rivière-au-Renard est la capitale des pêches québécoise. Son port de pêche a une grande influence sur la région, aux points de vue économique, social et culturel. Plusieurs bâtiments patrimoniaux tels que le Moulin des Plourde, le magasin et le chafaud Robin ou encore l’entrepôt Hyman témoignent d’ailleurs de la longue histoire des pêches dans cette communauté.

 

Grâce au prolongement de la couronne montagneuse du parc national Forillon, le village de Rivière-au-Renard offre de magnifiques paysages. En tant que deuxième pôle urbain de Gaspé, il compte plusieurs infrastructures et services, dont l’école primaire Aux Quatre-Vents, l’école secondaire Antoine-Roy, le centre de l’Envol (point de service du Centre de formation de La Côte-de-Gaspé), un aréna, un CLSC, un quai, des bibliothèques, des terrains de tennis, des aires de jeux et un centre équestre.

  • Distance du centre-ville de Gaspé : 30-35 minutes
  • Évaluation moyenne des résidences (2019) : 113 300 $

Avec ceux de Rivière-au-Renard et de L’Anse-à-Brillant, L’Anse-au-Griffon constitue l’un des derniers havres de pêche en fonction de la ville de Gaspé. Situé à proximité du parc national Forillon, ce village se distingue des autres secteurs par son décor qui forme la jonction entre des paysages littoraux et montagneux. Sur la route, de superbes ouvertures sur la mer s’offrent à différents endroits. Le rang Saint-Patrice propose d’étonnantes vues sur le parc national Forillon et sur la baie de Gaspé.

Le village compte un havre de pêche, un quai, une usine de réfrigération de même qu’un centre d’interprétation, un salon de thé et une boutique au Manoir Le Boutillier, un bâtiment patrimonial issu de la pêche qui présente un cachet unique. Plusieurs autres infrastructures et services forment un noyau dynamique au cœur de la communauté, dont l’école primaire Saint-Joseph-Alban, une bibliothèque, le Centre culturel Le Griffon et un chalet des sports. De plus, les sentiers pédestres et de ski de fond de L’Anse-au-Griffon mènent au réputé parc national Forillon.

  • Distance du centre-ville de Gaspé : 35-40 minutes
  • Évaluation moyenne des résidences (2019) : 122 700 $

Constituant l’entrée nord du parc national Forillon, Cap-des-Rosiers porte bien son nom avec ses champs qui regorgent de fleurs colorées, dont celles des rosiers. C’est aussi là qu’on retrouve le sentier du Cap-Bon-Ami, qui donne à voir un panorama exceptionnel. Très bien conservée et colorée, la trame architecturale du village compte des bâtiments diversifiés, notamment de style vernaculaire gaspésien d’influence néogothique, néoclassique, canadienne ou néocoloniale, moderne ou « boom town ». Le village possède aussi quelques exemples bien conservés de son passé agricole grâce aux bâtiments de ferme qui subsistent au parc national Forillon.

De partout, il est possible d’avoir une vue panoramique sur la mer, la montagne ou les deux. Outre le Parc, le splendide phare de Cap-des-Rosiers, l’église et Jesey Cove comptent parmi les principaux attraits de l’endroit. Le village compte aussi une aire de jeux, une patinoire et un centre d’activités physiques à même le chalet des sports du quartier.

  • Distance du centre-ville de Gaspé : 20-30 minutes
  • Évaluation moyenne des résidences (2019) : 173 600 $

Constituant l’entrée sud du parc national Forillon, Rosebridge et Cap-aux-Os se distinguent par leurs accès visuels panoramiques en continu sur la baie de Gaspé et les montagnes du Parc. Les maisons d’époque de Forillon, dans un superbe décor de montagnes, donnent à l’ensemble une allure pittoresque. Le secteur compte aussi deux plages, soit celles de Penouille et de Cap-aux-Os. Au point de vue des infrastructures municipales, on retrouve des aires de jeu, une patinoire et une bibliothèque.

  • Distance du centre-ville de Gaspé : 10-15 minutes
  • Évaluation moyenne des résidences (2019) : 144 700 $ à 155 600 $

Offrant une vue incroyable sur Pointe-Navarre, la rivière Dartmouth et le barachois, Saint-Majorique compte un noyau villageois composé, entre autres, d’une église, de l’Auberge Le Mont-Calme, une bibliothèque et de l’école Notre-Dame-du-Sacré-Cœur. On y compte également un centre des loisirs, une aire de jeu, une bibliothèque et une patinoire. Plus en retrait, le village de Corte-Real est, tout comme Saint-Majorique, un secteur méconnu de Gaspé. Corte-Real offre de magnifiques panoramas sur la vallée où il se trouve ou sur les villages environnants, et les propriétés qui y sont érigées sont très boisées et très espacées. C’est un secteur plein de potentiel à exploiter. À Pointe-Navarre, on retrouve le Site d’interprétation Micmac de Gespeg, situé sur le territoire ancestral de cette Première Nation, ainsi que le centre de ski hors-piste mont Pesaq.

  • Distance du centre-ville de Gaspé : 5-10 minutes
  • Évaluation moyenne des résidences (2019) : 201 500 $ sans aqueduc ou 211 400 $ avec aqueduc

Secteur transitoire, Wakeham relie Murdochville au centre-ville de Gaspé. La montée de Wakeham constitue la principale artère de ce village qui compte une communauté anglophone. Le paysage du secteur se caractérise par la présence d’un couvert végétal abondant et de la rivière York, aux eaux émeraude, réputée mondialement pour la pêche au saumon. Parmi les infrastructures de Wakeham, notons le domaine domiciliaire Valka et le centre de ski mont Béchervaise, en plus de quelques aires de jeux et d’une patinoire extérieure.

  • Évaluation moyenne des résidences (2019) : 217 250 $

Possédant un relief escarpé, le centre-ville de Gaspé offre une magnifique vue sur la baie de Gaspé et la rivière York, de même que sur les montagnes environnantes, dont celles du parc national Forillon. On y retrouve de nombreux services et plusieurs infrastructures de sports, loisirs et plein air, dont un pavillon des sports, une piste cyclable, un aréna et une marina.

La rue de la Reine, son artère principale, est animée de plusieurs commerces et restaurants. Elle accueille aussi annuellement, en août, le très attendu Festival Musique du Bout du Monde. Au point de vue culturel et historique, le centre-ville compte aussi notamment la Salle de spectacles de Gaspé, le site historique Gaspé, Berceau du Canada et le Musée de la Gaspésie. Dans le secteur de l’éducation, le centre-ville de Gaspé compte plusieurs établissements scolaires : l’école primaire Saint-Rosaire et de la Découverte, l’école secondaire C.-E.-Pouliot, le centre de formation de La Côte-de-Gaspé et le siège social du Cégep de la Gaspésie et des Îles. Des cours universitaires y sont aussi offerts par l’Université du Québec à Rimouski.

  • Distance du centre-ville de Gaspé : 5-10 minutes
  • Évaluation moyenne des résidences (2019) : 199 150 $

Regroupant les magnifiques plages sablonneuses Haldimand et de la Boom Defence, les villages de Haldimand et de Sandy-Beach accueillent des adeptes de baignade d’activités nautiques en période estivale. À Haldimand, la plage et le barachois sont les attraits principaux. Le secteur offre aussi de magnifiques vues sur les montagnes (vers Douglastown), la baie, le barachois et le parc national Forillon. Au point de vue des infrastructures, Haldimand compte l’aéroport Michel-Pouliot de Gaspé et le Domaine de l’aéroport, projet domiciliaire. Pour sa part, Sandy-Beach propose de très belles vues sur le barachois, le centre-ville et le Parc également. Le secteur compte aussi un parc industriel avec un port en eaux profondes, des habitations à loyer modique (HLM) et une piste cyclable.

  • Distance du centre-ville de Gaspé : 5-10 minutes
  • Évaluation moyenne des résidences (2019) : 183 000 $ sans aqueduc ou 208 400 $ avec aqueduc

Zone transitoire, York propose des vues impressionnantes sur les montagnes (vers Douglastown) et la rive opposée de la rivière York. On y retrouve notamment l’hôpital de Gaspé et le siège social du Centre intégré de santé et de services sociaux de la Gaspésie. Ce secteur, où vit une communauté anglophone, compte également une patinoire. York Sud connaître un boom de construction et York Est est prisé pour ses couchers de soleil, ses vues sur Gaspé de même que ses terrains boisés et escarpés. Ne figurant pas sur les circuits touristiques, le secteur de Sunny Bank est un peu moins fréquenté des visiteurs. Plutôt boisé et peu escarpé, il offre des vues sur la montagne sur l’autre rive et des ensembles architecturaux intéressants, témoignant du patrimoine anglophone.

  • Distance du centre-ville de Gaspé : 15 minutes
  • Évaluation moyenne des résidences (2019) : 172 350 $

Porte d’entrée sud de la ville de Gaspé, Douglastown est un lieu de choix qui a vu s’établir de nombreuses jeunes familles au fil des ans. Une partie de la population du village étant d’origine irlandaise ou loyaliste, on y retrouve, encore aujourd’hui, une communauté anglophone. Son patrimoine urbanistique se distingue des autres secteurs, avec davantage de styles architecturaux. Le cœur du village offre une grande ouverture sur la baie et le barachois, alors que la portion juste avant est densément boisée. Douglastown compte, entre autres, des entreprises agricoles, une magnifique plage et un dynamique centre communautaire. À Saint-Georges-de-Malbaie, situé à la limite des villes de Gaspé et Percé, se trouve le Club de golf Fort-Prével, réputé dans la région.